Chacun de ses pas claquent, et ses hanches ondulent
Harmonie d’un corps fin, sculpturale danseuse
Allure de balancier, régulier métronome
Laissant bouger ses formes, belles petites libellules
Où le regard rivé, aux formes généreuses
Unique éveil au monde, donné des femmes aux hommes
Poupée que l’on s’arrache, pour la montée à bord
Et de son pas qui tangue, minaudant dans chaque port.

Chaloupé
Christiane SCHALLER