Fatigué de mentir
Fatigué de souffrir
Je reste sans rien dire
Pensant juste à mourir.

Dans la nuit, en silence
Assis seul, dans le noir
Je ressasse ma souffrance
Abîmes du désespoir.

Mes jours sont comme mes nuits
Je veux plus faire semblant
Je veux plus vivre ainsi
Adieu, mes chers parents.

Fatigué
Yvan LISA