France Gall, tu es partie
Un mois après Johnny
Les rubans et la fleur
Je les ai dans mon cœur.

Laissez passer les rêves
Pendant que Cézanne peint
La souffrance est sans trêve
Adieu, bébé requin.

Babacar orphelin
Sans compter tous tes fans
Dakar pleure de chagrin
Jusque dans la savane.

On n'oubliera jamais
La groupie du pianiste
Car pour nous tu étais
Vraiment une grande artiste.

Hommage à France Gall
Yvan LISA