J'ai croisé ton regard
Au détour d'une rue
Toute vêtue de noir
Je t'avais jamais vue.

Tu avais les yeux verts
Je ne peux l'oublier
Malgré ton air austère
J'étais comme envoûté.

Rien que pour un sourire
J'aurais donné ma vie
J'ai pas eu ce plaisir
Eh bien, ma foi, tant pis.

Mais il est déjà l'heure
Pour moi, de se lever
Pour mon plus grand malheur
Le réveil a sonné.

Oui, vous l'aurez compris
Cela n'était qu'un rêve
Adieu donc, ma jolie
C'est la nuit qui s'achève.

L'inconnue
Yvan LISA