Devant la page blanche
Mon stylo noir s'ennuie
Il veut prendre sa revanche
Il est à l'agonie.

Il veut écrire sa haine
Contre ces injustices
Car il a de la peine
Une peine dévastatrice.

Il veut pouvoir écrire
Tout ce qu'il a envie
Cela sans rien proscrire
Sous peine d'être poursuivi.

Il ne veut plus se taire
N'en déplaise à certains
Et il fait son affaire
De tous ces gens malsains.

Mon arme, c'est mon stylo
Et je me bats avec
Contre tous les fachos
Et sans salamalecs.

Car, libre est mon stylo
D'écrire tout ce qu'il veut
Le dire avec des mots
Tel est pour moi l'enjeu.

La page blanche
Yvan LISA