Il s'est pendu dans le grenier
Il n'avait pas encore 20 ans
Il avait une vie bien rangée
Et voulait avoir des enfants.

Il avait tout pour être heureux
Une copine, des amis charmants
Il n'était pas flambeur aux jeux
Et il adorait ses parents.

Il avait réussi son Bac
Il l'avait même eu haut la main
Mais il avait toujours le trac
D'échouer à un examen.

On ne lui savait pas d'ennemis
C'était quelqu'un de très jovial
Qui aimait vivre à fond sa vie
Mais sans songer à faire du mal.

Ce fut sa mère qui l'a trouvé
Mais il était déjà trop tard
Il avait déjà trépassé
Le teint livide, les yeux hagards.

A ses pieds, elle trouva une lettre
Où il avait tout expliqué
Et la raison de son mal-être
Qui l'avait fait ainsi sombrer.

En fait, il avait une copine
Mais était homosexuel
Il avait peur que l'on devine
Ce qu'il était dans le réel.

Car il avait peur que son père
Le répudie à tout jamais
Il a fait une dernière prière
Avant de commettre son forfait.

Le pendu
Yvan LISA