Il erre sans but, seul dans la vie
Plus de famille, plus de travail
Abandonné et sans amis
Il dort tout près d'un soupirail.

Pour se nourrir, il fait la manche
Certains lui donnent et d'autres non
Pour lui, y'a jamais de dimanche
Voilà pourquoi il est pochtron.

Mais ne lui jetez pas la pierre
Car il était comme vous, avant
Avant de connaître la misère
Il avait une femme, des enfants.

Parfois, une âme bienveillante
Lui donne un repas, un sourire
Mais la plupart, indifférentes
Passent devant lui sans rien lui dire.

N'entrez pas dans ce cercle-là
N'oubliez pas, qu'à votre tour
Vous pourriez perdre votre emploi
Etre tout seul, et sans amour.

Le S.D.F.
Yvan LISA