Avec impatience, j’attends que vienne Noël
Pas pour ses beaux cadeaux, je ne suis plus enfant
Mais parce que j’aime retrouver ma famille.

Pour ce jour de fête, je me fais toute belle
En attendant de voir les petits et les grands
Car pour moi ce jour-là, est loin d’être une vétille.

Un peu enjolivée, juste avec du rimmel
On se rappelle d’hier, des souvenirs d’antan
En espérant ce jour, la hâte me titille.

Puis on se retrouve, on apprend des nouvelles
Des autres qui sont loin, que l’on ne voit souvent
On ouvre nos oreilles, on ouvre nos pupilles.

On enregistre tout, au fond de la cervelle
On sait que c’est rare, on profite du présent
On regarde les enfants, leurs jolis yeux pétillent.

On mange un bon repas, dans la belle vaisselle
Sortie pour l’occasion, un peu auparavant
Il reste les cadeaux, pour les enfants fébriles

Cachés sous le sapin, pour ce jour de Noël
C’est alors aux petits, de les donner aux grands
C’est sûr ils sont tout fiers, joyeux comme des drilles.

Déchirés les papiers, adieu les belles ficelles
Encore un peu de temps, profitons du moment
Le temps court si vite, fragile comme une brindille.

Oublions en ces heures, qui ne sont éternelles
Que l’on se reverra, vraiment dans trop longtemps
Profitons-en à fond, à côté des aiguilles.

A côté du sapin, qui pour nous étincelle
Un peu plus chaque fois, un peu plus tous les ans
Souvenirs engrangés, belle vie qui croustille.

C’est comme ça que je veux, en moi garder Noël
Le Noël des enfants, des petits et des grands
Car pour les adultes, aussi ce jour scintille.

Noël
Christiane SCHALLER