Que c'est bon de mourir
Doucement, doucement
De se sentir partir
En haut du firmament.

Que c'est bon de mourir
De sentir cet instant
Où l'on va, sans mot dire
S'endormir lentement.

Que c'est bon de mourir
Lentement, lentement
Dans un dernier soupir
On quitte femme et enfants.

Que c'est bon de mourir
Car un peu, juste avant
Reviennent les souvenirs
Sur un écran géant.

Que c'est bon de mourir
Partir pour le néant
Partir, mais sans souffrir
Dans un grand trou béant.

Que c'est bon de mourir
Vivre ses derniers instants
Que c'est bon d'en finir
Auprès d'un être aimant.

Que c'est bon de mourir
Entouré de ses proches
Juste avant de partir
Entendre le son des cloches.

Que c'est bon de mourir
Cesser de respirer
Et vouloir en finir
Pour toujours, s'en aller.

Que c'est bon
Yvan LISA